Le cunni parfait

Il est des cunnilingus bien réalisés comme des soufflés au fromage : tous assurent les maîtriser mais l’enthousiasme retombe à peine la préparation terminée…

Voilà voilà…

J’entends déjà d’ici les protestations : « ça c’est parce que tu n’es pas tombée sur le bon partenaire », « tu es difficile » au coude à coude avec « tu n’étais pas dedans », suivi de mon préférée, « Viens que je te montre ».

Du vent. La seule remarque qui aurait eu un quelconque poids aurait été : « ce n’est pas parce que ce qu’elle/il t’a fait ne t’a pas plu que ça n’aurait pas plu à une autre. » C’est à 200% vrai. Mais devinez quoi ? C’est mon blog donc je m’autorise à être égoïste et à ne parle que de ce qui à moi me plaît.

Et ce qui me plaît se résume en un mot : douceur.
Je sais, je sais… le porno (et certaines nanas) aime quand ça tapote, que ça aspire, que ça pince, que ça mord, que ça astique.
STOOOP!!!! Mon sexe en général, mon clitoris en particulier est une fleur. Fragile. Délicate. Sensible. Autant parfois je peux prendre plaisir à me faire baiser brutalement, autant quand on en vient à mon clito, il est hors de question de lui faire subir de violence.
Pas de ça pour ma jolie petite fleur (Oui, j’ai une très jolie chatte. Et non, je ne manque pas d’objectivité. Et oui, j’ai des preuves de ce que j’avance. Mais non, je n’ai aucune intention de les partager ici !).
Elle et moi aimons quand ça se caresse, que ça s’effleure, que ça suçote, que ça se titille, que ça s’explore… (oops, je suis en train de m’exciter toute seule… )

Je suis tombée il y a quelques mois sur la vidéo ci – dessous. Elle illustre parfaitement mon propos. (Oh ça va ! Pas de fausse pudeur avec moi : vous croyez peut-être que je (on) ne sais pas que vous regardez youporn, pornhub, Tukif et autres joyeusetés du même acabit )

Pussy Licking Orgasm

Dès que je l’ai vu, je me suis dit : « ah ben voilà! Enfin quelqu’un me montre le cunnilingus parfait. Pas d’agressions buccales, pas de succions intempestives, pas de doigts qui semblent vouloir pratiquer un frottis. On revient aux basiques : des caresses buccales. Plain and simple. Pas besoin de chercher à se compliquer la vie. Tout est dans l’expression pourtant !

Caresse : nom féminin, Attouchement tendre, affectueux ou sensuel ; Frôlement doux et agréable ; sensation de douceur produite par quelque chose

Buccale : adjectif, relatif à la bouche.

Il est bon de se souvenir que bien souvent, le mieux est l’ennemi du bien. J’ai vu un jour une vidéo dans laquelle une ancienne actrice de X devenue coach sexuelle expliquait aux hommes que ça ne servait à rien de vouloir trop en faire lors du cunni, qu’en fin de compte le plus important était d’être à l’écoute de sa partenaire. Elle seule sait ce qui lui plaît. Ça ne sert à rien de vouloir pratiquer sur elle tout l’éventail de vos connaissances ou de changer de rythme ou d’intensité ou l’endroit que vous êtes en train de stimuler dès que vous sentez qu’elle prend son pied, dans l’espoir de l’exciter davantage. À moins d’un élément perturbateur, son plaisir ne fera de toute façon que croître alors que, le fait de changer ce que vous faites pourrait devenir cet élément perturbateur.

Vous avez compris ? Non ? Bon laissez moi vous donner un exemple.
Vous êtes en train de léchouiller madame et vous sentez que ça l’excite à mort, qu’elle est en train d’aller vers l’orgasme, là vous vous dites  » tiens, si je suçais au lieu de lécher? » . Et bien ne le faite pas!
Bon… Elle n’a pas raison à tous les coups, mais elle n’a pas complètement tort non plus. Rien de pire que le mec qui ne prête pas du tout attention à tes réactions et qui se dit que si son ex aimait, il n’y a pas de raison que ça ne te plaise pas à toi. Beurk…

Donc on résume : douceur + écoute = combo gagnant pour cunni parfait.

3 réflexions sur “Le cunni parfait

  1. On est cuni-compatible 🙂 malheuresement je doute que l’occasion d’accompagner les mouvements de ton bassin jusqu’au paradis ne se présente un jour
    Bob

    J'aime

  2. Un joli texte pour parler de choses qu’on croit évidente. Et un moment aussi pour écouter ce que madame en pense. Ceci dit, j’ai connu des femmes qui demandaient des doigts vigoureux !
    Deux choses me troublent beaucoup dans cette vidéo d’illustration. Les gémissements de plaisirs de madame. Et son sourire radieux à la fin.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s